Pourquoi ne pas remplacer le métier fatigant de perchman par un robot ?

Samuel, 14 ans



Actualités

Les films de Toulon sont en ligne !

Les 4 court-métrages réalisés l’été dernier à Toulon par 9 jeunes français et 7 jeunes colombiens sont disponibles !
Ces 4 films (Toubo Toufo, No puedo vivir sin ti, 50 nuances degrés et Les étoiles vertes) abordent sous des formes complètement différentes les problèmes environnementaux et écologiques.
Et en bonus, découvrez les coulisses de ce projet d’échange interculturel avec le making of La cigale Écolombie.
Bon visionnage !

Projection des films 2023

Comme chaque année, une rétrospective des films réalisés pendant l’année est organisée à la Péniche Anako.
Rendez-vous le dimanche 3 décembre dès 16h30 pour un début de projection à 17h30.

> Lien Facebook de l’évènement

> Teaser de la projection !

Les films d’Az-Zayyem sont en ligne !

Les 4 court-métrages réalisés en mars 2022 à Az-Zayyem, en Palestine, par 18 jeunes filles sont disponibles !

Au programme, deux fictions (Aisha’s Dream et Holamiko) et deux documentaires (Shortcut et I wish) qui nous offrent un aperçu de la vie en tant qu’adolescente dans cette ville située à la frontière de Jérusalem.
Et en bonus, un making of (As I am) revenant sur cette escale atypique !

Bon visionnage !

Parcours de l’année 2023

L’été dernier, le Vidéobus posait ses valises à Toulon, au foyer La Valbourdine des Apprentis d’Auteuil. Nous avons pu y rencontrer 16 jeunes de 12 à 18 ans, dont la moitié arrivait tout droit de Bogota, en Colombie.
Ils ont réalisé au cours de cette semaine 4 films documentaires autour de l’écologie.
___
Durant l’automne, nous sommes intervenu.es pendant plusieurs semaines à Rennes en compagnie de La Cloche, association venant en aide aux personnes en situation de précarité.
Les 12 participant.es (allant de 1 an et demi à 67 ans) ont réalisé pendant cette période 3 films ayant pour thématique le lien.

10 ans de Vidéobus

Découvrez Du zébre à l’hippocampe, un film rétrospectif retraçant dix années d’itinérance et de création au sein du Vidéobus.

Bon visionnage !